Traitement des données sensibles, comment procéder ?

donnees-personnelles

On parle actuellement beaucoup du RGPD, qui est le règlement général pour la protection des données, et c’était une vraie nécessité de mettre en place un cadre légal lié aux entreprises et à la manière dont elles traitent les données personnelles, qu’elles soient ou non sensibles. Jusqu’alors, les dispositions légales étaient un peu trop superficielles pour être véritablement efficaces pour protéger les citoyens.

Désormais, avec cette directive, les citoyens européens vont bénéficier d’un peu plus de respect et de protection concernant leurs données personnelles. Il faudra de ce fait prendre le temps de comprendre quels sont les tenants et les aboutissants de cette loi pas comme les autres. Dans un premier temps, il faudra identifier le type de données que l’on possèdera. Le traitement des données sensibles fait également partie des différentes actions à mener dans le but d’être en phase avec le RGPD. Et celles-ci peuvent figurer de différentes manières dans vos fichiers.

Un travail trop compliqué à faire manuellement

Les petites entreprises disposant d’un fichier client réduit n’auront pas de mal à déployer le RGPD, et à effectuer le traitement des données sensibles dans leur structure. Il suffira alors de mettre quelques salariés à pied d’oeuvre pour mener à bien cette étape.

Mais d’autres entreprises plus importantes ne pourront décemment pas effectuer ces étapes à la main. Il sera nécessaire alors de s’en remettre à des outils dédiés au traitement des données sensibles, afin de pouvoir les détecter dans un premier temps, puis les traiter pour être en adéquation avec le règlement général pour la protection des données.

Des outils qui pourront vous aider

Aujourd’hui, il faut savoir que le traitement des données sensibles est interdit, celles-ci, si vous en possédez, devront donc être effacées de vos fichiers. Parmi ces données, on pourra citer celles qui sont relatives aux origines ethniques de l’individu, à ses opinions politiques ou religieuses, mais aussi tout ce qui touche à la santé, ou aux préférences sexuelles d’une personne.

Il s’agit de données strictement personnelles, qui ne devront pas être collectées ou conservées. De ce fait, un traitement spécifique devra être effectué pour les retrouver, puis les supprimer efficacement. Des logiciels de détection sont sur le marché, permettant ainsi le traitement des données sensibles facilement et rapidement.

Cela permet d’éviter un contrôle du CNIL donnant lieu à une facture très imposante. Ce traitement pourra se faire ainsi en quelques clics, après passage de l’outil sur les différents supports dont vous disposez. C’est valable aussi bien pour les données qui auront été mentionnées par le client lui-même, ou pour les différentes informations prises par le biais de vos collaborateurs, tout au long de la relation client.

Avoir recours à ce type d’outil permet de gagner du temps, mais aussi de l’argent, puisque vous n’aurez pas besoin de mobiliser des ressources humaines dans la recherche de ces éléments sensibles.